Dépendance à la machine à sous

Machine à sous : la cocaïne de la dépendance au pari

Pourquoi comparer la dépendance à la machine à sous à la dépendance à la cocaïne ? Comme le décrit le titre, les machines à sous sont considérées comme la cocaïne de la dépendance qui est contractée par le biais des activités de pari. Toutefois, pourquoi les machines à sous ? Qu'y a-t-il de si profond derrière le mécanisme de jeu des machines à sous pour qu'elles soient considérées comme le moyen par lequel les joueurs peuvent se droguer avec le pari ?

Le concept qu'ont créé ces machines fonctionne selon ce qu'on appelle en psychologie le « conditionnement instrumental », ce qui signifie que gagner avec ces appareils ne survient que très rarement. Mieux, lorsqu'une victoire survient, cela crée une certaine obsession qui incite encore plus à jouer.

Outre cela, à travers plusieurs études, une conclusion selon laquelle la dopamine joue un rôle important dans ce type de dépendance a été tirée. C'est la substance chimique qui est associée à la sensation de bien-être. Le mécanisme des machines à sous avec leurs rotations et leurs schémas, conduit à créer dans le cerveau cette substance chimique qui donne envie de jouer davantage. Tous les parieurs ne réalisent pas qu'en pariant sur les machines à sous, ce qu'ils recherchent n'est pas tant le fait de gagner l'argent, mais plutôt l'action et l'euphorie qu'ils ressentent lorsque les rotations commencent.

Pour mieux souligner cette idée, nous devons préciser que plusieurs de ceux qui souffrent de la maladie de Parkinson et qui reçoivent un traitement pour augmenter la dopamine dans leur cerveau sont devenus dépendants au pari sur les machines à sous. Toutefois, lorsque ce traitement cesse de leur être administré, ces individus arrêtent d'avoir ce comportement névrotique à l'endroit du pari.

Pourquoi comparons-nous le pari sur les machines à sous à la cocaïne ? Parce que cette drogue est connue pour occasionner le plus haut niveau de dépendance et il en est de même pour les machines à sous. L'autre raison de la comparaison de ces deux éléments est le fait que tous deux accélèrent le niveau de dépendance. Pourquoi la dépendance au pari sur les machines à sous est considérée comme étant la plus grande forme de dépendance au pari ? Continuez à lire pour le découvrir.

Les psychologues ont spécifiquement conçu ces appareils dans l'objectif d'attirer les gens. Les nouveaux formats de machines à sous électroniques à lignes multiples contiennent des couleurs de même que des graphismes qui sont très stimulants et attirants. La musique est également très stimulante avec une suggestion forte qui touche le joueur à un niveau subliminal. Lorsque les parties bonus se déclenchent, cela crée plus d'envie de jouer, même si beaucoup de pertes surviennent. Le jeu a un rythme qui fait monter plus rapidement votre adrénaline. Avec les jackpots, il peut y avoir de gros gains, mais ils surviennent rarement, juste ce qu'il faut pour que les gens continuent de parier.

Les machines à sous peuvent provoquer un genre d'hypnose dans votre cerveau auquel il est difficile de résister. Il n'y a pas de compétences requises dans ce jeu, ce qui rend ce pari accessible à tous. Plusieurs distributeurs automatiques sont placés dans le voisinage des machines à sous pour des raisons évidentes. Plusieurs machines à sous utilisent des jetons compris entre 1 et 5 centimes pour faire croire aux joueurs qu'ils ne dépensent pas beaucoup d'argent, ce qui accentue leur dépendance à la machine à sous.